cliquer pour masque rle portrait de P.C.J.V. avec Pierre C.J. Vaissière, et Martine Alix Coppier
Accueil Invitation au voyage Supports Mise en oeuvre Qui nous sommes Contact et liens Mentions légales

C'est ainsi que grandissent les arbres

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

conte



tout public


186

bouffant ivoire


carte couchée satinée pelliculée
280 g

250 g

150 x 210

+ + +

Voyage en Ergolide

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

récit philosophique, initiatique


dès l'adolescence

288

bouffant ivoire

carte couchée
 280g

370 g

145 x 200

+ +

Du côté de chez Schwein

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

nouvelle, histoire brève

dès l'adolescence
(langage fleuri)

236

bouffant ivoire

carte couchée  pelliculée
280 g

310 g

150 x 210

+ +

Sur les ailes du temps

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

poésie

tout public

236

bouffant ivoire

carte couchée
pelliculée
280 g

295 g

150 x 210

+ +

La mémoire en cavale

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman

adultes

182

bouffant ivoire

carte couchée
pelliculée
280 g

245 g

150 x 210

+ +

Chez nous au pays

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

nouvelle


tout public
(langage vert et fleuri)

286

bouffant ivoire

carte couchée
pelliculée
280 g

370 g

150 x 210

+ +

Rien qu'un peu d'humanité

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman


tout public
(langage vert et fleuri)

286

bouffant ivoire

carte couchée
pelliculée
280 g

370 g

150 x 210

+ +

Les Astrogoths

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

précis humoristique d'astrologie


tout public


186

bouffant ivoire
100 g

carte couchée
320 g

600 g

310 X 210
à l'Italienne

+ + +

Coeur de Soleil

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

fable - roman


tout public


186

bouffant blanc
90 g

carte couchée
320 g
pelliculée brillante

320 g

150 X 220

+ +

Bleu Horizon

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman


tout public


314

1/2 bouffant blanc 90 g

carte couchée
320 g

760 g

160 X 238

+ + +

C'est la première collaboration entre Martine Alix Coppier, la Savoyarde, passionnée d'Egypte et d'ésotérisme, et Jean-Michel Thibaux, le Provençal, auteur publié en treize langues à qui l'on doit notamment La Colère du mistral et L'Enfant du mistral (Presses de la Cité)

Le trésor de la Nore

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman


tout public


472

bouffant ivoire
80 g

carte couchée

pelliculée satinée
280 g

600 g

140 X 225

+ + +

L'héritière de l'abbé Saunière

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman


tout public


488

bouffant ivoire
90 g

carte couchée

pelliculée satinée
280 g

600 g

140 X 225

+ + +

La recluse du Destel

GENRE

PUBLIC

Nb PAGES

PAPIER

COUVERTURE

POIDS

DIMENSIONS

CONFORT LECTURE

roman


tout public


234

bouffant ivoire
80 g

carte couchée

pelliculée satinée
280 g

600 g

140 X 225

+ + + +

CLIQUER SUR UN TITRE
C'est ainsi que grandissent les arbres

Voyage en Ergolide
Du côté de chez Schwein
Sur les ailes du temps
La mémoire en cavale
Chez nous au pays
Rien qu'un peu d'humanité
Les Astrogoths
Cœur de Soleil
Bleu horizon
Le trésor de la Nore
L'héritière de l'abbé Saunière
La recluse du Destel

Les 12 apôtres, les 12 portes de la Jérusalem Céleste, les 12 tribus du peuple Hébreu, les 12 fruits de l'Arbre de Vie, les 12 chevaliers de la Table Ronde, les 12 salopards, les 12 mois de l'année, la douzaine d'œufs... Ils sont souvent 12, comme les 12 signes. étrange coïncidence, n'est-ce pas ?
Sous vos yeux 12 signes vont évoluer dans des situations de la vie quotidienne. Nous les verrons à table, faisant leurs courses, au guichet des administrations, en voiture, à la guerre, en prison, avec leur chien, face à la mort ou la religion, chez le docteur, à la maison de retraite, prenant des vacances, draguant et concluant plus ou moins...
12 signes, 12 héros dont vous pourriez bien faire partie, qui s'expriment chacun à leur manière, chacun ayant ses phrases fétiches. Une drôle de tribu qui, après lecture de leurs tribulations, n'hésitera pas à envahir votre vie quotidienne chaque fois que vous croirez en reconnaître un membre.

L'Astrologie est souvent présentée de façon complexe ; elle est tellement prise au sérieux par certains de ses pratiquants qu'elle ne semble accessible qu'à celui qui étudie de longues années. Elle risque de rebuter le novice. Or, apprendre en s'amusant n'est pas incompatible avec la profondeur et les réels enseignements de cet outil.

Le propos de ce guide est de caricaturer les tendances et les comportements des 12 signes, de leur "tailler un short" en quelque sorte, de mettre en situations de vie chaque signe dont chacun de nous possède une parcelle. Il se propose de faire sourire le lecteur et même rire, en reconnaissant certains de ses propres traits de caractère ou ceux de proches.
Une annexe plus "sérieuse" en fin d'ouvrage aidera le lecteur à mieux comprendre ce que sont ces signes à travers cet art d’une grande richesse qu'est l'Astrologie.

LES ASTROGOTHS - GUIDE DES SIGNES ASTROLOGIQUES

Cœur de Soleil

Tournesoleil est né dans un champ parmi des milliers de tournesols. Son destin était d'être semblable aux autres. Leur chef, servi par des collaborateurs zélés, est injuste et tyrannique. Leur prêtre et leur enseignant leur parlent de leurs origines et de leur devenir cruel et incontournable. Peu à peu, le Dissident va refuser la conscience de groupe, les décisions imposées, les préjugés, le racisme et jusqu'à son sexe. À travers ses contacts avec le monde extérieur et la rencontre d'une fillette, il apprendra la liberté et entraînera les autres sur ce chemin.
Durant quatre saisons il vivra une destinée hors du commun que nul n'a connue avant lui.

Une histoire pleine d'espérance et d'amitié à méditer, ou encore le récit d'une "vie" qui pourrait être celle de n'importe lequel d'entre nous.

    À la recherche de l'or des Burgondes, un jeune aventurier provençal se heurte, au cœur d'une Savoie de caractère, à une inquiétante société secrète.

    1892. Julien Fabrègue veut retrouver le fabuleux trésor des rois burgondes disparu au Ve siècle, dans une Savoie mystérieuse. Sa quête le mène aux Millières, non loin d'Albertville, où il rencontre un monde étrange, régi par des superstitions issues d'un terroir âpre et sur lequel règne la Nore, sorcière aux pouvoirs terrifiants. Aidé par la séduisante Amélie, promise au forgeron, Julien mène son enquête.
    Mais le temps presse, d'autant qu'une énigmatique confrérie convoite également le trésor et semble prête à tout.
    La date du 28 juin approche, date maudite entre toutes, pour ceux des Millières et particulièrement pour la Nore…

    Un vrai roman d'aventures, de suspense, qui ouvre une page, très riche, de la Savoie.

titres

Accueil Invitation au voyage Supports Mise en oeuvre Qui nous sommes Contact et liens Mentions légales

C’est ainsi que grandissent les arbres
 
et autres contes

Il était une fois… C’est ainsi que débutent les contes, les vrais contes, ceux qui nous entraînent dans un passé lointain. Un passé meublé de monstres, de sorcières au nez crochu, de serfs qui vont pieds nus et dont les malheureux enfants seront servis au déjeuner de l’ogre. Les enfants, cuits à point c’est si tendre...

Ici, il n’y a ni prince, ni crapaud ni citrouille (ils n’en avaient plus au marché), pas plus que de princesse (aucune n’était assez jolie pour apparaître dans ces lignes).

On y trouvera quand même des sorciers, dont un qui joue de très vilains tours aux touristes qui se croient tout permis.

Il y a quelques animaux, peut-être pas aussi fabuleux que les dragons, tarasques ou crapauds à pustules, mais les animaux vraiment fabuleux, c’est tellement difficile de s’en approcher...


Dans ces écrits, ce qu’il y a le plus, ce sont des sages. Des vieux, mais pas seulement. Des sages qui ne disent pas grand-chose, mais quand ils se mettent à parler, et ce n’est qu’un avis, mieux vaut les écouter. Maintenant, chacun fait bien ce qu’il veut.

D’après la grenouille qui est dans le livre, ce serait comme des contes initiatiques. Ouh là là ! je lui ai dit, je ne dis pas que je sois contre, mais si tu y vas comme ça…



Du côté de chez Schwein
et autres nouvelles animalières,
mais pas que

C’est par un ouf ! de soulagement, parfois un ouaf ! que les animaux domestiques ont pris connaissance de la loi votée en leur faveur, il y a peu.

Mais la déception a été grande parmi les autres bestiaux qui espéraient mieux. Rappelons-leur cependant les mesures de protection des espèces qui ont été prises, pour lesquelles peu d’applaudissements sont sortis de leurs rangs. Aussi je tiens à leur faire remarquer qu’il n’y a pas si longtemps – période bénie diront certains que je ne suivrai pas dans de tels propos –, les femmes n’avaient pas plus de droits qu’ils en ont. Depuis, à force de seriner les bonshommes et de les embobiner, elles en ont gagné.

Ceci dit, qu’on soit une bête plus ou moins à quatre pattes ou une autre plus ou moins sur deux pattes, comme l’être humain par exemple, reconnaissons que la vie est plus souvent un torrent tumultueux, une rivière asséchée ou un fleuve pollué où l’homme navigue à vue, qu’un cours d’eau tranquille.

D’où vient l’homme, où va-t-il et à quelle heure arrivera-t-il s’il n’y a pas de grève ? Nul ne le sait, mais grâce aux merveilles technologiques (e-phone, tablettes, objets intelligents connectés), aux médias (réseaux sociaux, niouzes, télé-réalités, etc.) nul doute qu’il sera à l’heure pour avaler son extrait de naissance.

à moins que prélevant des organes impeccables sur des cochons et autres bêtes élevés dans ce but il ne prolonge sa vie à perpète.

« Tout est bon dans le cochon »
Laboratoires Schwein

Sur les ailes du temps

Quand je serai grand je comprendrai
que, comprenant, je serai grand.
Alors je m’assiérai sur la grande pierre des géants,
celle de granit,
celle du chemin qui mène à la grève.
Je regarderai les mouettes
qui se moquent du vent

“Sur les ailes du temps” est un voyage dans des territoires sans bornes ni frontières. L’âme y navigue à vue.

Des havres s’offrent sur son chemin, occasions de rencontres avec d’autres âmes errantes se reposant en quelque lieu de paix tranquille.

 Mais reposé, toujours il faut repartir en prenant soin d’alléger ses bagages, car rudes, longues, douloureuses, mais aussi lumineuses sont les routes et les sentes qui mènent au but.


“Sur les ailes du temps” se conjugue en cinq livres :

livre 1. Condition humaine - vers libres.
livre 2. Chansons - poèmes lyriques métriques.
livre 3. De coeur à coeur -
comme l’amour dont il est question : prose ou vers libres.
livre 4. Éléiennes - poésies sidérales et prophétiques.

La mémoire en cavale

Un bourg de province où il ne se passe rien. Jusqu’au jour où, venue d’on ne sait où, Bloody-Mary débarque dans la vie de Tommy. Tommy Lobbo, un chamboulé de la vie qu’une fichue tendance à tout perdre et tout oublier coupe du monde réel. Tout oublier sauf les avanies dont il a souffert quand il était gamin ou plus tard une fois devenu adulte (façon de parler).

Accrochées à sa mémoire elles sont cause, avec des parents aimants, mais largués, des démons qui le hantent.

Un banal accident de pêche l’amènera à se venger de ceux qui l’auront humilié, et peut-être à se délivrer des colères qui le minent.

Bloody-Mary, Fredo (un SDF atypique) et Reu-Reu, un drôle d’oncle plus heureux qu’imbécile l’accompagnent tout au long d’une errance où, finalement, la dure réalité l’emportera sur le rêve. Après qu’une série de petits riens où décès, disparitions, meurtres ou supposés tels auront mis un peu d’animation dans le patelin, notamment au cimetière.


« Un roman à lire en se laissant aller au fil du courant »

Chez nous, au pays

Qu’on les appelle ploucs, péquenots, pedzouilles, pagus, pécores, ou culs-terreux, sans les paysans on ferait très vilain en regardant nos écuelles, gamelles ou assiettes vides.

Des êtres frustes et grossiers, sans doute si on les compare aux dirigeants de nos sociétés modernes moulés à la louche dans les grandes écoles, ou fabriqués à l’emporte-pièce dans les officines ou antichambres de la politique, qui dirigent avec brio et finesse les destinées du peuple ignare.

Mais là n’est pas le propos de ce recueil d’histoires un peu déjantées, parfois un rien caustiques, mais la plupart n’étant rien d’autre que des farces. Parfois terribles ? Peut-être...


Bon en fait, ça en cause un petit peu quand même des culs-terreux et des ruraux, mais pas que d’eux. ça cause aussi des prolos, de la pollution, des choses rapport au bon dieu et ses serviteurs, aussi d’écologie et de citoyenneté, histoire que l’Auteur sacrifie à la mode.

De quoi ça cause encore ? De politique c’te blague !

Bref, ça cause des gens d’ici, qui sont à peu de chose près les mêmes que ceux de là-bas.

Rien qu’un peu d’humanité


Belle ou moche, l’humanité. Avec ses rêves, ses cauchemars, ses espoirs et désillusions.

“Rien qu’un peu d’humanité” est un florilège de petites histoires parfois délirantes qui ont vite fait de nous faire douter de notre état de santé mentale.
Jusqu’au moment où on se rend compte qu’il ne s’agit que de billevésées (plus ou moins) amusantes ou drôles (plus ou moins), cependant moins stupides qu’il n’y paraît à première lecture.

Il en est autrement de certaines nouvelles mettant en scène des personnages méchants et pervers. Parce que l’on voit plus facilement la paille dans l’oeil de son voisin que la poutre que l’on a dans le sien, on y reconnaîtra volontiers quelqu’un de notre entourage, à défaut de s’y reconnnaître. Toutefois que l’on ne s’y trompe pas, car tout cela n’est qu’un jeu.

Délaissant humour et persiflage, c’est un autre registre avec l’apparition de personnages attachants et pleins d’humanité : paumés, clochards ou âmes égarées qui errent solitaires dans ce monde moderne lisse, propre sur lui et convenu qui a perdu la raison.

Voyage en Ergolide


L’Ergolide, pays sans frontière ni gouvernement ni administration, quelque part dans le désert.Le sable pour écrire ; le vent pour porter les nouvelles ; les Ergoles, nomades venus d’on ne sait où.

Un appartement dans un immeuble cerné de tours. Des retrouvailles avec un ami – Charly – qui évoquant les Ergoles provoque un départ précipité pour une rencontre qui ne peut pas ne pas avoir lieu.

Celui qu’Egh-Khén nommera Sohol-al-Lékha (lors de ce qui tiendra lieu d’une véritable initiation) se rendra vite compte auprès de Mélodie, Charly, Giuseppe et des Ergoles, qu’il y a d’autres déserts que ceux de sable.


C’est, avec Ibn-Shobol, sans doute un des derniers philosophes nomades que la Terre ait portés, qu’il comprendra ce qu’il est venu chercher.

nos créations - autour du livre - nos titres #pic_66 #pic_62 #pic_65 #pic_64 #pic_519 #pic_60 #pic_61 #pic_59 #pic_96 #pic_70 #pic_94 #pic_95 #pic_93
Nos titres

<